Programme du Salon International des Métiers d’Art

Où se déroule le SIMA ?

La Chambre de métiers et de l’artisanat Hauts-de-France organise cette année la 5ème édition du Salon International des Métiers d’Art, les 13, 14 & 15 novembre 2020 au Stade Bollaert-Delelis.

Pour cette édition, c’est sur 3 étages et 5 000 m² que nous allons vous présenter, grâce à l’exigence de notre Comité de Sélection, près de 160 participants d’exception.

Rendez-vous les 13, 14 et 15 Novembre 2020.

Entrée gratuite

Infos pratiques

Un Espace restauration accueillant et convivial, situé au 1er étage, permettra de se restaurer, de prendre une collation et de faire une petite pause détente avant de poursuivre sa visite !

Espace TV-Radio prévu au 2ème étage

Les temps forts du SIMA

Un salon sur 3 étages 

Les différents niveaux

Accueil et vestiaires 

Exposition « Association Nationale des EPV »
Le label Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV) est une marque de reconnaissance de l’Etat mise en place pour distinguer des entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.

Comme chaque année, le SIMA met à l’honneur une thématique. Durant cette édition « le Design » s’installera au premier étage.

Au programme, initiations, découvertes des métiers et expositions mettront le design sur le devant de la scène.  Ce sont au total 33 stands qui seront dédiés au thème en partenariat avec Lille-Design.

Cette nouvelle thématique est aussi en lien avec une exposition éphémère organisée dans le même
temps par le Louvre-Lens, partenaire historique du salon.

Architecture, jardins, ameublement, luminaire,
métal, céramique, verre, cristal, papier, graphisme, impression, facture instrumentale,
restauration.

4 stands consacrés à l’artisanat d’art marocain et portugais.

Espace enfants.

Des marionnettes à gaine traditionnelles en bois sculpté et costumées par Cécile JASTRZEMBSKI jouant dans un castelet fabriqué et peint à la main.

 

L’Espace Vocations Métiers d’art situé au 2ème étage regroupe les organismes de formations liées aux métiers d’art et de l’artisanat. Cette année, les organisateurs du SIMA et leurs partenaires ont souhaité consacré un espace dédié à la formation et à l’exemplarité. Ainsi les visiteurs, parents, jeunes en recherche d’orientation, ou tout simplement « curieux » pourront découvrir et admirer, les savoir-faire d’excellence et échanger avec les professionnels, les enseignants, formateurs sur leurs sujets de prédilection que sont la transmission des savoir-faire, la passion de leur métier …

 

 Les compagnons du Tour de France des Devoirs Unis : « Ouvrier, sociétaire, parrain, Tour de France, aspirant, Chef d’œuvre, Compagnons… » des mots qui interpellent et intriguent. Rendez-vous sur le stand des Compagnons pour échanger avec ceux qui ont fait du compagnonnage leur vie. Ils découvriront que l’Union Compagnonnique qui depuis 1889 rassemble les hommes autour d’un même idéal : apprendre, progresser, et transmettre leurs connaissances. Elle a pour mission l’accomplissement de l’homme dans et par son métier. Etre compagnon reste le symbole de qualité professionnelle et de rectitude morale. Site : www.lecompagnonnage.com

 

L’Antenne formation Arras de la CMA Hauts-de-France : la CMA Hauts-de-France accompagne toute au long de la vie les entreprises artisanales et forme les nos futurs artisans, aujourd’hui elle compte plus de 40 Antennes Entreprises et Formations et forme plus de 20 000 apprentis et apprenants (adultes de plus de 30 ans). Parmi ces Antennes Formation, celle d’Arras qui dispose de deux sites de formation et compte 1200 apprentis et 300 stagiaires de la formation continue. Depuis plus de 30 ans l’antenne s’est forgée une réputation d’excellence grâce à son réseau d’entreprises et aux équipes pédagogiques reconnues au travers de nombreux Lauréats. Nous formons à 4 grands domaines, les métiers de bouche, l’automobile, les services et le bâtiment du niveau CAP au BAC+2. La filière fleuristerie, représentée sur le SIMA, propose le CAP et le BP par la voie de l’apprentissage ou de la formation continue. En 2019, 2 jeunes ont ainsi remporté une médaille d’or au concours Meilleur Apprenti France Fleuristes. L’espace CMA Hauts de France est animé par Garry Taffin, Meilleur Ouvrier de France 2015, divers ateliers de créations de bouquets de fleurs fraiches seront proposés pendant le salon.

www.cma-hautsdefrance.fr

 

Institut Saint-Luc de Tournai : c’est en août 1889, que s’ouvraient à l’école Saint-Luc de Tournai, les cours d’apprentissage de menuiserie et de sculpture sur bois, initiateurs de la section Ebénisterie. L’Institut Saint-Luc est considérée comme l’une des meilleures écoles d’Europe dans cette discipline artistique. C’est au travers d’exercices, de croquis, dessins, maquettes, de projets concrets que les étudiants de Saint-Luc s’exercent et stimulent leur créativité, leur réflexion esthétique. À l’institut Saint- Luc de Tournai, la section Ebénisterie accueille les élèves dès l’âge de 14 ans, (équivalence de la 3ème en France), les étudiants y acquièrent les bases du métier ; puis se perfectionnent progressivement jusqu’à la terminale pour répondre aux exigences professionnelles de l’artisanat du meuble d’art.  Après l’équivalence du BAC, des formations complémentaires sont proposées : restauration de mobilier, restauration et garnissage de sièges, sculpture, marqueterie, création de mobilier, agencement d’intérieurs. Plus d’informations : www.islt.be  ; contact eben@islt.be

Le bois, une filière d’excellence au Lycée des métiers d’art à Saint Quentin. En avril 2019, le LMA, ouvert depuis 1976, garde son appellation « LMA » mais prend un tournant pour affirmer son excellence en devenant « Lycée des métiers d’art » avec pour empreintes les labels « Lycée des métiers » tout en ayant à cœur des problématiques actuelles « éco-responsables ». Il s’inscrit dans une dimension de spécialisations permettant une continuité de parcours dans le domaine de l’ébénisterie passant du CAP au BMA (brevet des métiers d’art) et au DNMADE (diplôme national des métiers d’art et du design, équivalent à la licence). Des formations en un an (CAP art du bois option) : sculpteur ornemaniste, tourneur sur bois, marqueteur ou encore menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement donnent l’opportunité aux apprenants d’enrichir leur parcours et d’atteindre l’excellence. Le Bac Pro artisanat et métiers d’art, option tapissier complète la palette des formations des métiers du bois. Le LMA s’inscrit aussi dans le développement et l’innovation permettant à ses étudiants de développer leur projet par le biais d’un incubateur. Il n’y a pas à dire, il y a de quoi sculpter son avenir au Lycée des métiers d’art à Saint Quentin.

Exposition des lauréats MOF – MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE : Le 26ème concours « Un des meilleurs ouvriers de France » conduit par le Comité d’Organisation des Expositions du Travail sous l’égide du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche s’est terminé en avril dernier. En région Hauts de France, quatre candidats ont satisfait aux exigences d’excellence de ce concours hautement sélectif et ont obtenu le titre de Meilleur Ouvrier de France.

Démonstrations, échanges, rencontres découvertes avec les Musées et PROSCITEC 

Académies de Lille et d’Amiens

Une offre de formation métiers d’art largement déployée. Héritage de savoir-faire élaborés au fil des siècles, les métiers d’art font partie de notre culture. L’offre de formation proposée dans la filière métiers d’art se déploie du CAP (certificat d’aptitude professionnelle) au DMA (diplôme des métiers d’art). Les diplômes sont accessibles par différentes voies, qu’elles soient scolaires, apprentissage ou accessible par la formation continue. Dans ces Métiers de passion et d’excellence, des qualités de rigueur et d’investissement personnel sont attendues dès le démarrage de la formation, dès le CAP. Plus tard au niveau supérieur, elle s’enrichit d’une approche contemporaine de la création, même si le Brevet des Métiers d’Art est plutôt tourné vers les techniques traditionnelles, tandis que le baccalauréat AMA est davantage orienté vers la petite industrie afin de préparer les élèves à la vie active ou à la poursuite de leurs études.

Depuis 2015, La Province de Liège reste fidèle au SIMA !

Le Pôle Métiers d’Art de la Province de Liège fait partie du Service Culture de la province de Liège. Son rôle est de promouvoir et de valoriser l’artisanat liégeois : organiser des expositions, être présent avec des artisans sur des Salons en Province de Liège mais aussi à l’étranger.

Plus d’informations : www.provincedeliege.be

Ateliers de créations avec le Louvre Lens : en écho à la grande rétrospective sur la peinture polonaise du 19e siècle, nous proposerons aux enfants accompagnés de leurs parents de se glisser dans la peau des artistes, pour créer leurs propres cartes – de vœux, de correspondance – en forme de poupées polonaises.

Partenaires et collaborateurs du Salon

Remerciements aux membres du comité de pilotage du SIMA 2019 :
Une manifestation telle que le Salon International des Métiers d’Art de Lens doit sa réalisation et son succès au travail porté sur le territoire par les partenaires qui ont composé le Comité de Pilotage et leur implication sans faille. L’équipe du Salon les remercie de leur implication. 

Universités, Écoles et Centres de formation partenaires :


Restez informés

Je suis* :

* Champs obligatoires